Comment financer son projet ?

Nouvelle étape dans mon projet d’écriture et nouvelle rubrique qui vient logiquement s’ajouter sur le blog.

En effet, il est grand temps (et certains me diront : « Oh que oui ! ») de me lancer dans le financement de mon livre.

Si vous vous demandez pourquoi alors cette rubrique, je vous répondrai qu’étant néophyte dans le domaine, je n’avais pas envie de me lancer sans trop savoir où je mettais les pieds. Constituer cet article m’a donc permis de chercher le maximum d’infos et méthodes. J’espère ainsi que cette page est assez complète pour être utile à tous.

Pour ma part, j’espère donc pouvoir lancer cette campagne le plus tôt possible. Une fois achevée, elle débouchera sur plusieurs étapes allant de la correction de mon livre vers l’édition.

Et justement, puisqu’on en parle, évoquons les dernières marches à gravir :

  • Le financement (on est en plein dedans)
  • Faire appel à un correcteur professionnel pour relire le livre
  • Refaire police / mise en page / numérotation
  • Faire une couverture professionnelle
  • L’impression
  • L’édition
  • La publicité / promotion du livre

Quand on regarde la liste, on se dit qu’il n’ y a plus beaucoup de choses à accomplir mais ce sont à chaque fois, des étapes importantes voire cruciales qu’il faut aborder avec beaucoup de lucidité et de professionnalisme. Le plus difficile à réaliser, je pense, c’est ajouter d’autres casquettes à celle d’écrivain car le monde de la vente et un métier tout à fait différent de celui de l’écriture.

-> Bref, commençons par voir quelques articles sur le financement participatif :

Voici une très bonne présentation du financement participatif proposée par Ulule :

Introduction au Crowdfunding

Très intéressant aussi, la vision d’une écrivaine sur le crowdfunding :

Le crowdfunding pour financer son livre ?

Une table ronde autour de du financement participatif qui nous explique comment fonctionne ce système :

Crowdfunding : comment financer son projet éditorial ?

 Comme vous pouvez le voir, les articles sur le financement participatif ne manquent pas et fourmillent d’idées. C’est pour cela que j’ai préféré placer des liens dans cet article plutôt qu’en faire une synthèse. Les articles sont très clairs et détaillés donc je vous invite vivement à les lire.

      -> Ensuite, vient le moment de choisir sa plateforme. Il existe beaucoup de sites qui proposent de vous aider à financer votre projet. Je ne vais pas les citer car une recherche dans Google avec « Sites de financement participatif » permet de les trouver facilement. Je vous laisse donc trouver celui qui vous correspondra le mieux sans vous influencer dans votre choix. Je suis conscient que cette étape n’est pas anodine et il ne faut absolument pas la négliger car selon moi, chaque plateforme a ses avantages et ses inconvénients. Prenez donc soin de parcourir les avis et allez donc voir des pages d’internautes ayant un projet similaire au vôtre afin d’orienter votre choix.

    -> Une fois cette étape franchie, le plus dur reste à venir car nous attaquons maintenant le vif du sujet, à savoir la constitution de votre page de demande de financement participatif. C’est sur cette étape qu’il faut impérativement mettre le paquet car vous n’aurez pas l’occasion deux fois de faire bonne impression. Aussi, passez beaucoup de temps pour trouver la meilleure façon d’être efficace.  Ne faites pas votre page d’une traite en 5 minutes mais en plusieurs fois s’il le faut et n’hésitez pas à demander des conseils à vos proches. Mettez vous à la place d’une personne qui verra votre page et demandez-vous si elle donne envie de s’intéresser à votre projet.

Pour entrer un peu plus dans le détail, je vais vous donner quelques conseils que j’ai pu trouver au hasard de mes recherches et qui peuvent se révéler très utile mais avant, je voudrai vous faire découvrir, à titre d’exemple, la page d’une demande de crowdfunding qui selon moi est absolument parfaitement réalisée :

Les messages du singe bleu

Voici donc, selon moi, tous les ingrédients réunis pour donner envie de participer au projet ! D’ailleurs, on peut voir que le projet a été financé à 100%. J’ai bien sûr choisi un projet littéraire afin d’être en adéquation avec mon projet ou le vôtre.

Quand on regarde de plus près cette page, on peut dire qu’elle très bien structurée. Tout d’abord, elle est beaucoup illustrée. L’auteure n’a pas hésité à mettre des photos ou des dessins pour décrire son univers. On entre directement dans l’ambiance de ses contes.

Le début du texte décrit le pourquoi de la demande de financement. Pour moi, cela évite de chercher des infos. Tout est décrit d’entrée donc le projet est clair.

Ensuite, on nous explique le titre du projet et on nous présente les oeuvres littéraires. Beaucoup de précisions donc sur le projet, ce qui va forcément plaire aux personnes qui ne connaissent pas encore le projet. Le style de la description est efficace et le texte comporte plusieurs couleurs et est bien mis en valeur (passages en italique, titres soulignés, ).

Une fois le projet décrit dans sa globalité, l’auteure nous explique à quoi va servir le financement. Il faut à ce niveau que la somme demandée soit cohérente vis à vis de votre projet. C’est la transparence et l’honnêteté qui feront de votre projet, un projet viable. Dans notre exemple, la somme de 2000 euros demandée est importante mais elle est en adéquation vis à vis de la réalisation du projet. N’hésitez donc pas à décrire le projet le plus fidèlement possible sans rien omettre. C’est aussi important pour vous de tout quantifier afin d’être sûr que votre projet soit complètement financé et que vous ne vous retrouviez pas à subir des frais auxquels vous n’aviez pas songé. Sur la page, il est également précisé que l’argent servira également à offrir des contreparties aux généreux donateurs.  Chose cruciale si on souhaite attirer le plus de personnes possibles et surtout des personnes étrangères au projet ou au cercle d’amis / familial et qui voudront en retour de leur participation, obtenir « une partie » du projet qu’ils soutiennent. D’ailleurs, je vais évoquer plus loin ces contreparties car selon moi, il est important de s’y arrêter. Il est important que les « cadeaux » offerts aux générateurs soit à la hauteur de leur investissement.

Enfin, pour terminer, l’auteure se présente et fait sa biographie afin d’apporter encore plus d’authenticité et de proximité. Il est important également de ne pas négliger cette partie car il faut que les donateurs sachent qui on est et les motivations qui nous animent. Donc, il faut une description pas trop courte ni trop longue. Le principal est de ne pas ennuyer le lecteur mais il faut qu’il sache qui on est. Autre point important une photo voire mieux une vidéo de vous est un point positif en plus qui plaira forcément.

Voilà donc, l’exemple que je souhaitais vous montrer mais en parcourant le net, vous trouverez d’autres exemples avec d’autres styles tout aussi efficace qui pourront aussi vous inspirer quand vous ferez votre propre page.

      -> Avant de me lancer dans cette présentation je vous parlais de quelques conseils que j’ai pu noter au cours de mes recherches. Ces remarques me semblent bien judicieuses dans le sens où même si elles sont logiques, elles sont bonnes à évoquer.

  • Il faut savoir en premier lieu que faire une campagne de crowdfunding prend beaucoup de travail et de temps. Il faut d’ores et déjà être sûr d’avoir le temps nécessaire pour se lancer dans le projet. Pour ma part, ayant eu un métier qui me prenait beaucoup de temps, j’ai préféré repousser mon projet afin d’être sûr de ne pas être bloqué à un moment donné et ne plus pouvoir suivre l’évolution.
  • Le deuxième conseil est la conséquence du premier. Si le travail est assez volumineux, il faut que la campagne ne soit pas trop longue car on risque de s’épuiser et les fans se lasser. Cela dit il faut qu’elle soit à la hauteur du projet : une campagne de 2 mois est très longue mais si le projet est ambitieux, pourquoi pas ? Une campagne d’une semaine c’est très court mais si la publicité a été faite en amont et que vous savez déjà beaucoup de promesses de dons pourquoi pas aussi ? Vous voyez tout est possible mais le plus important à chaque fois est de bien connaitre son projet et de bien appréhender chaque étape.
  • Durant toute la campagne, le plus important est de garder contact avec les futurs  lecteurs et les donateurs. Ce sont eux qui feront vivre le projet et qui inspireront son devenir donc il est crucial d’être à l’écoute de ses fans, voire les impliquer dans les décisions importantes afin de leur donner un rôle qui les motivera à coup sûr.
  • Concernant la somme requise, il est important si possible de mettre un plafond bas afin que la somme soit atteinte rapidement, voire dépassée très vite. Cela donnera plus de motivation pour nous ainsi que pour les personnes qui suivent le projet. En effet, si une personne arrive sur votre page et voit un projet déjà financé à plus de 100% le motivera pour faire un don supplémentaire. Imaginons à l’inverse un projet stagnant pendant plusieurs jours  à 50% n’est pas motivant car le montant à atteindre reste trop élevé.

-> Au moment de créer votre page ou sans doute bien avant, vous vous poserez la question plus qu’utile de savoir quelle somme demander pour le projet. Aujourd’hui, je me pose cette même question. Comme je vous l’indiquais plus haut, il ne faut pas que la somme soit trop élevée car cela risquerait de démotiver les donateurs mais il faut bien sûr tout de même bien apprécier les frais que vous allez devoir subir. Pour cela, avant de créer votre demande, il est donc plus que nécessaire de lister ce à quoi l’argent vous servira (de toute façon, il faudra l’indiquer à vos « suiveurs ») et à chaque fois, estimer le coût.

Prenons mon exemple, pour ma part, souhaitant passer par l’auto-édition, les frais les plus importants seront ceux là :

  • Faire appel à un correcteur professionnel pour relire le livre
  • Faire une couverture professionnelle
  • L’impression
  • L’édition
  • La publicité / promotion du livre

Cependant, est-il possible vraiment de mettre un prix derrière chaque ligne ? Pas vraiment … et le mieux est encore de s’appuyer sur des récits de personnes ayant déjà publié leur livre et qui vous donnent des indices quant aux sommes que vous allez devoir verser à chaque étape.

Le blog de Marièke essaie de répondre le plus possible à cette question :

Mécanismes d’histoires.

Cependant, chaque projet est différent et chaque personne n’aura pas forcément le même coût pour chaque étape (exemple : un romancier qui sait dessiner également pourra se passer de quelqu’un pour la couverture du livre). Pour l’heure, comme vous vous en rendez compte, il m’est donc impossible d’estimer la somme dont j’ai besoin mais cela sera l’objet d’une analyse à venir au moment de faire ma propre demande de crowdfunding et je n’hésiterai pas à publier d’autres articles pour entrer un peu plus dans le détail et à mon tour pouvoir vous dire comment m’ont coûté les différentes démarches afin que vous puissiez avoir une idée supplémentaire si vous désirez aussi vous lancer. N’hésitez pas donc à suivre l’actualité de mon projet. J’espère en tout cas que cela répondra à beaucoup de vos questions.

      -> Dernière étape et non des moindres : les contreparties pour les généreux donateurs. Etape cruciale car cela permettra de motiver ceux qui croient en votre projet mais qui ne vous connaissent suffisamment pour vous soutenir sans un petit plus. J’entends par là,  que ce genre de projets  peut être financé pour une grosse partie par la famille ou les amis proches mais, pour être sûr de toucher aussi un cercle plus large (les amis des amis ou des connaissances), il faut arriver à trouver ce qui donnera envie d’adhérer au projet. Pour cela, il faut déjà déterminer au préalable, les différents paliers de dons et ainsi à quel cadeau associer à chaque  tranche. Il est donc important de bien la délimiter et qu’elle soit cohérente (ne pas offrir un simple marque-pages pour un don de 100 euros par exemple). Il est aussi important de ne pas hésiter à proposer une récompense « folle » pour un don très généreux. Par exemple : créer une histoire personnalisée pour un fan qui verserait au moins 300 euros. A l’inverse, il ne faut pas non plus « négliger » les personnes qui verseraient quelques euros. Des remerciements, une illustration signée, … sont des cadeaux non onéreux et qui font plaisir pour la personne ne souhaitant pas ou ne pouvant pas apporter beaucoup d’argent à  votre projet. Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur les contreparties et savoir celles qui sont les plus importantes, je vous mets un lien vers un article d’Ulule très bien fait :

quels sont les paliers de contreparties les plus importants ?

Cependant, par manque d’expérience, il n’est pas aisé de savoir comment procéder . Aussi, je ne saurai trop vous conseiller d’aller parcourir des projets déjà achevés ou en cours afin de vous inspirer sur les meilleures contreparties à offrir. Vous pouvez aussi vous inspirer de articles qui parlent des meilleures contreparties à offrir : LES 10 CONTREPARTIES QUI MARCHENT À TOUS LES COUPS !

Cependant, je ne saurai trop vous conseiller de ne pas proposer de vous faire tatouer le nom de donateurs si vous ne voulez pas  le regretter !

Vous voyez, il existe beaucoup de possibilités et il faudra donc sortir votre côté créatif.

J’espère donc que cet article vous aura aidé à y voir plus clair. Pour ma part, toutes mes recherches m’ont permis de mieux appréhender le crowdfunding et je me sens maintenant prêt à démarrer ma campagne dans quelques semaines. Dans cet article, je me suis efforcé de ne pas imposer les idées personnelles de mes projets car je voulais simplement vous présenter le financement participatif. D’autres articles suivront, inspirés de celui-ci où là, je vous expliquerai l’avancée de mon projet et les choix que je prendrai. Comme d’habitude, si vous avez des questions, commentaires, suggestions, n’hésitez pas à m’en faire part.

A très vite, j’espère donc !

Ludovic

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s